Équipe Marie-Josée Savard

Vision, expérience et rigueur au service des citoyens.nes de Québec

Le 3 novembre 2021

Conférence de presse, 3 novembre 2021

Cadre financier d’Équipe Marie-Josée Savard

La candidate à la mairie de Québec, Marie-Josée Savard, a fait la présentation de son cadre financier à quelques jours du scrutin du 7 novembre. Dans un exercice complet où chacune des grandes thématiques avancées par son équipe est détaillée, Mme Savard a fait la démonstration que sa formation est prête à diriger la Ville de Québec dès le lendemain de son élection.

« Occuper les fonctions de maire ou mairesse, c’est assumer de grandes responsabilités. J’ai pu en faire l’expérience et participer à la gestion municipale dans une période de crise sans précédent en plus d’un demi-siècle. Aujourd’hui, nous évoquons le retour à une vie normale, d’une transition, comme ville, vers de nouveaux défis en lien avec la relance économique, l’implantation d’un tramway, le virage vers le développement durable et bien plus encore. Il y aura beaucoup à faire dans les prochaines années et je crois sincèrement que notre équipe est la mieux placée pour préserver et pérenniser les bons coups de l’administration sortante tout en s’assurant que la ville poursuive sa progression. L’improvisation n’a pas sa place dans cette élection, ça prend de la clarté et une direction forte, exactement ce que nous démontrons avec le dévoilement de notre cadre financier », s’est prononcée Mme Savard.

Le cadre financier présenté par Équipe Marie-Josée Savard reprend à la fois les engagements de proximité (dans les arrondissements) et les engagements pour l’ensemble de la ville, le tout sur une perspective de 60 mois telle qu’employée dans le Plan d’investissement quinquennal (PIQ). Au total, la plateforme du parti comprend 240 engagements qui touchent à toutes les facettes des services aux citoyens.nes, du soutien aux commerçants, de l’aide aux organismes et de l’amélioration de la qualité de vie.

Depuis le début de la campagne, Équipe Marie-Josée Savard a ainsi pris 81 nouveaux engagements et nous avons réitéré notre volonté de concrétiser plusieurs projets en cours (159 engagements présents dans notre plateforme). Ils sont déjà budgétés à la hauteur de 753 millions $ sur cinq ans au PIQ (66 % de la valeur totale de nos engagements). Un ajout de 387 millions $ est à planifier au PIQ (soit 34 % de la valeur totale de nos engagements), ce qui représente environ 71,8 millions $ par année d’investissement.

Il est important de rappeler que plusieurs engagements, notamment la bonification de la Stratégie de développement durable (100 millions $ sur 5 ans), la reconversion de l’église Saint-Jean-Baptiste (21 millions $) et le Plan d’action solidaire (21 millions $) ont été annoncés récemment et figurent parmi

les ajouts au PIQ. Pour ces exemples et d’autres, des sommes provenant de subventions des autres paliers de gouvernement sont à prévoir et viendront amortir la contribution de la Ville.

Avec près de 80 % de ses revenus qui sont tirés de la taxation, une gestion rigoureuse et prudente des finances municipales signifie d’être prévisible et discipliné dans la gestion des dépenses. Dans les dernières années, les hausses de taxes ont été limitées à l’inflation sauf pour trois années de gel afin de ramener les augmentations à l’inflation réelle observée (plutôt que projetée) et lors de la pandémie où un effort exceptionnel a été consenti.

« Mon engagement pour la ville est de maintenir une gestion financière rigoureuse et responsable. Le budget de fonctionnement annuel sera de 1,6 milliard et nous aurons pour 1 milliard $ par année d’investissement dans nos infrastructures. Les sommes consenties pour l’environnement seront importantes, en plus de la réalisation du tramway et des aménagements découlant de son insertion. Nous continuerons de contrôler la dette pour faire en sorte qu’elle soit maintenue parmi les plus faibles des grandes villes du Québec. La stabilité de la gestion financière est le meilleur gage de la prospérité pour les entreprises et la qualité de services aux citoyens », a précisé Mme Savard en guise de conclusion.